Ca se précise

On commence à voir dans la presse des plans de Paris avec l’emplacement des tours, par exemple les terrains des Batignolles. Une opération classique se met en place: la récupération des terrains de la SNCf dans les villes. On dit en même temps que les villes sont congestionnées et qu’il faut revoir les approvisionnements par camion que le rail doit être plus utilisé en ville et on impose à la SNCF de vendre ses gares de marchandise et les parkings à trains ce qui rend bien sur l’exploitation plus délicate.

Nota Autrefois, à la gare StLazare un train de secours sous pression attendait en permanence les incidents ou accidents, aujourd’hui il est bien plus simple de laisser les voyageurs en panne n’importe où  n’importe comment  comme on l’a vu encore récemment sur le TGV  sud est. Et de vendre les terrains, le problème du prix de vente des terrains SNCF est d’ailleurs des plus délicat ! .

C’est un exemple parmi tant d’autres des stratégies de communications actuelles, ( non , non , il ne s’agit pas de mensonges éhontés pas du tout ; c’est simplement de la stratégie de communication en vu de l’intérêt  général  )

On peut remarquer la stratégie de communication sur les terrains de l’ile Seguin valse à trois temps:

1 que faire de ces terrains? Probleme certains voudraient conserver des éléments d’archeologie industrielle

2  un mécène va faire un musée , on peut donc démolir pour faire un musée c’est Culturel et bien plus Culturel qu’une usine , la culture industrielle c ‘est bon pour les Chti pas pour Paris qui a droit à la vraie Culture par de vrais artistes reconnus comme artiste par la société des artistes. Nota cette reconnaissance est indispensable car sinon on pourrait confondre certaines oeuvres avec des détritus ;il est donc indispensable d’étiqueter les oeuvres pour éviter les confusions, ainsi si un artiste pose un nain de jardin le droit de l’artiste rend celui ci inamovible, si c’est votre belle mère ce n’est qu’une saloperie à mette au recyclage, il faut bien saisir la nuance, elle est délicate pour les esprits mal informés des arcanes des commandes artistiques. ( voir les Du… ).

3 pas de chance le mécène se fâche et on ne construit pas le musée d’art moderne . Pas de chance tout est démoli c’est vraiment trop bête mais qu’y faire maintenant ? Le grand  vaisseau en béton de l’ile Seguin a disparu, adieu archéologie industrielle.  Un promoteur serait peut être  intéressé avec de la chance.

Il faut avouer que cette opération a une autre classe que le brouhaha de la démolition des Halles, on voit ici une main de maître dans la gestion du problème . Si on avait commencé  par la phase 3 que d’ennuis, même le Pc se serait élevé contre cette démolition de la mémoire ouvrière, le passage par les nécessites de la Culture témoigne de la qualité des communicants actuels .

La construction des tours dans Paris se fera t elle au nom de la Culture ? Comment se fera la manipulation ?

Ce serait vraiment dommage de ne pas utiliser cette grosse ficele si commode.

Nota Dans la zone des Batignolles on peut voir encore des vestiges des fortifs , comment la culture va elle permettre de les démolir en toute tranquillité ???

Je suggère une méthode éprouvée le démontage pierre par pierre suivi de la perte des pierres, ( déjà utilisé pour de nombreuses portes monumentales ) mais çà marche  c’est une méthode simple qui n’est pas dépourvue d’une certaine élégance .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :